Au tour des aînés d’être courtisés par les libéraux

Justin Trudeau passera la majeure partie de la journée de mercredi au Nouveau-Brunswick, avant de se rendre en Nouvelle-Écosse.
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Justin Trudeau passera la majeure partie de la journée de mercredi au Nouveau-Brunswick, avant de se rendre en Nouvelle-Écosse.

Justin Trudeau promet d’en faire davantage pour augmenter les revenus des personnes âgées, des veufs et des veuves.

Il a ajouté qu’un gouvernement libéral réélu augmenterait les prestations de sécurité de la vieillesse de 10 % après l’âge de 75 ans et hausserait de 25 % la prestation de survivant du Régime de pension du Canada et du Régime de rentes du Québec.

M. Trudeau a fait cette annonce dans un club de boulingrin de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, une circonscription que les libéraux ont remportée en 2015 dans leur balayage des provinces de l’Atlantique.

Alors que les libéraux — et les autres partis — ont ciblé les jeunes familles au début de la campagne, les électeurs âgés de plus de 65 ans sont souvent ceux qui se présentent de manière constante aux urnes.

M. Trudeau a indiqué qu’il savait que plusieurs aînés avaient encore du mal à payer leurs factures en vieillissant, et que l’augmentation de la sécurité de la vieillesse mettra 729 $ de plus dans les poches des aînés chaque année, tandis que les prestations de survivant augmenteront de 2080 $.

M. Trudeau passera la majeure partie de la journée de mercredi au Nouveau-Brunswick, avant de se rendre en Nouvelle-Écosse pour un événement de campagne en soirée.