Scheer veut réinstaurer deux crédits d’impôt abolis

Ottawa — Andrew Scheer ressuscitera deux autres crédits d’impôt s’il est élu. Cette fois-ci, le chef conservateur promet de ramener les crédits d’impôt pour les parents d’enfants qui participent à des activités sportives ou artistiques — deux mesures créées par le gouvernement conservateur de Stephen Harper et abolies par celui, libéral, de Justin Trudeau. Le crédit d’impôt pour les activités sportives offrirait à nouveau un crédit remboursable de 15 % aux parents qui pourraient déduire jusqu’à 1000 $ par enfant de moins de 16 ans, pour une économie maximale de 150 $ par année. Le crédit d’impôt pour les activités artistiques serait élargi pour inclure les cours de langue ou le tutorat et permettre aux parents de déduire jusqu’à 500 $ par enfant pour une économie maximale de 75 $ par année. Les crédits seraient bonifiés pour les parents d’enfants avec un handicap. « Justin Trudeau croit qu’il peut mieux dépenser votre argent que vous. Et c’est pour ça qu’il a annulé ces crédits d’impôt populaires », a accusé M. Scheer. Le chef libéral les avait annulés en affirmant vouloir « mieux cibler le soutien aux familles ». M. Scheer a également annoncé le retour du crédit d’impôt pour le transport en commun, de même que la création d’un crédit d’impôt pour les prestations de congé de maternité. Les conservateurs baisseraient en outre le premier palier d’imposition fédéral, sous le seuil de 47 600 $, de 15 % à 13,75 %. Au total, ces cinq mesures priveraient le fédéral de 7,4 milliards $ de revenus en 2023-2024, selon le directeur parlementaire du budget.