Ottawa annonce des fonds pour les villes régulièrement inondées

Les fonds fédéraux financeront trois projets qui aideront à protéger des villes dans la région des Basses-Laurentides.
Photo: Guillaume Levasseur Archives Le Devoir Les fonds fédéraux financeront trois projets qui aideront à protéger des villes dans la région des Basses-Laurentides.

Le gouvernement fédéral annonce une contribution de 49,2 millions de dollars pour résister aux prochaines inondations dans la région des Basses-Laurentides.

Les fonds fédéraux financeront trois projets qui aideront à protéger les villes de Deux-Montagnes, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, de Boisbriand, de Saint-Eustache et de Rosemère, ainsi que les municipalités de Pointe-Calumet, de Saint-Joseph-du-Lac et d’Oka.

Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, en a fait l’annonce à Deux-Montagnes vendredi matin.

« On se rappelle qu’on disait en 2017 que c’était une année historique pour les catastrophes naturelles. Et bien, malheureusement, 2019, s’est avéré tout aussi catastrophique à bien des égards. Et on agit, je vous dirai, de façon rapide, décisive et concrète », a déclaré le ministre.

Un des trois projets auxquels contribue Ottawa consiste à reconstruire la digue de Sainte-Marthe-sur-le-Lac dont la rupture au printemps dernier a forcé l’évacuation de 6000 personnes. La digue reconstruite aura une crête à 26,5 mètres d’élévation et devrait être complétée à temps pour la prochaine crue des eaux, au printemps 2020.

Ottawa calcule que son aide financière aidera à protéger plus de 30 000 personnes.