Les conservateurs ont recueilli 8,3 millions de plus que les libéraux

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer
Photo: Cole Burston La Presse canadienne Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer

Les plus récentes données financières publiées par les partis fédéraux montrent que les conservateurs ont amorcé cette année électorale en pouvant se targuer d’avoir récolté 8,3 millions de plus que les libéraux en contributions populaires l’an dernier.

Les conservateurs ont recueilli environ 24,2 millions auprès de 104 000 donateurs en 2018, soit plus que les 15,9 millions recueillis par les libéraux auprès de 66 000 personnes.

Les verts ont amassé plus de 3,1 millions l’an dernier auprès de 14 775 donateurs, comparativement à 2,5 millions l’année précédente. Les chiffres pour le Bloc québécois n’étaient pas disponibles mercredi sur le site d’Élections Canada.

Ces données offrent un portrait de la santé financière des partis politiques fédéraux au moment où ils intensifient leurs efforts de collecte de fonds avant les élections d’octobre.

Les partis politiques enregistrés devaient remettre avant mercredi à Élections Canada leurs rapports financiers pour 2018, qui comprennent les contributions, les prêts, les transferts, les dépenses liées aux élections partielles et les créances impayées. Le directeur général des élections peut toutefois reporter la date de remise si un parti politique en fait la demande, comme l’ont fait aussi les néodémocrates cette année.

Les autres partis

Le Parti populaire de Maxime Bernier n’a été officiellement inscrit qu’en janvier 2019.

Les chiffres rendus publics par l’agence électorale montrent également que le Parti de l’héritage chrétien du Canada a recueilli 335 000 $, le Parti de la protection des animaux a collecté près de 260 000 $, et le Parti marxiste-léniniste 107 000 $.

Le Parti marijuana, qui a un peu perdu son cheval de bataille avec la légalisation du cannabis en 2018, n’a recueilli que 1675 $ cette année-là.