Un crédit pour handicapés plus accessible

Photo: iStock

Ottawa — Un comité consultatif recommande à Ottawa de rendre plus accessible son Crédit d’impôt pour personne handicapée (CIPH). Le CIPH, d’une valeur de 1200 $ par année, avait été au coeur d’une controverse en 2017 lorsque des centaines de diabétiques se l’étaient fait refuser à la suite d’un changement d’interprétation des règles. Le comité suggère de permettre l’admissibilité automatique au CIPH pour certaines conditions, comme la tétraplégie complète ou la schizophrénie. À l’heure actuelle, seule la cécité débouche sur une admissibilité automatique. Pour les autres, il faut répondre à des critères, comme être limité de façon marquée dans une activité courante de la vie quotidienne. La déficience doit aussi être présente « toujours ou presque toujours », c’est-à-dire au moins 90 % du temps. Le comité suggère aussi de laisser tomber ce critère quantitatif. Le bureau de la ministre du Revenu, Diane Lebouthillier, a indiqué qu’elle prendrait en compte ces recommandations.