La première législature de l’ère Kenney débute en Alberta

Le premier ministre Jason Kenney et les 63 membres de son caucus du Parti conservateur uni seront assermentés en tant que députés, mardi.
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Le premier ministre Jason Kenney et les 63 membres de son caucus du Parti conservateur uni seront assermentés en tant que députés, mardi.

L’Assemblée législative de l’Alberta ouvrira une nouvelle session, mardi, avec beaucoup de nouveaux visages en son sein et un nouveau gouvernement au pouvoir.

Le premier ministre Jason Kenney et les 63 membres de son caucus du Parti conservateur uni seront assermentés en tant que députés et un président de l’assemblée sera choisi.

L’ancienne première ministre Rachel Notley dirigera l’opposition officielle néodémocrate, qui est composée de 24 membres.

Un discours du trône sera prononcé mercredi et un projet de loi pour abroger la taxe sur le carbone provinciale sera alors présenté.

Pendant cette session, le parti au pouvoir prévoit déposer une dizaine de projets de loi, dont un visant à modifier le salaire minimum pour les jeunes travailleurs et un autre visant à diminuer l’impôt sur les sociétés.

Pour le budget, il faudra toutefois attendre à l’automne.

Le parti de M. Kenney avait aussi promis de changer la nature des débats à l’Assemblée législative.

Il voudrait notamment interdire aux députés de frapper sur leurs bureaux en guise d’approbation. M. Kenney estime que le tapage de bureau, le chahut et les cris sont « inconvenants et indignes ».