Aux urnes, et tout de suite!

Jean-Pierre Kingsley
Photo: Jean-Pierre Kingsley

Ottawa — Les électeurs n'auront pas d'excuses s'ils n'exercent pas leur droit de vote le 28 juin puisque Élections Canada a mis en place une série de dispositions spéciales qui visent à renforcer le taux de participation.

«Vous pouvez le faire tout de suite, vous pouvez le faire cet après-midi», a affirmé hier Jean-Pierre Kingsley, directeur général des élections du Canada, lors d'un point de presse à Ottawa.

Les députés du Québec étaient inquiets du choix de la date du 28 juin, tout juste entre la fête de la Saint-Jean et la fête du Canada, alors que beaucoup d'électeurs sont déjà en vacances et que des milliers d'autres sont à préparer leurs boîtes pour la grande migration annuelle des locataires.

Mais les électeurs peuvent voter en personne au bureau de leur directeur de scrutin et ce, jusqu'au mardi 22 juin. Ils peuvent aussi voter par la poste en demandant un formulaire par téléphone ou en téléchargeant ce formulaire sur le site Internet d'Élections Canada (www.elections.ca)

Il y aura, en plus, trois journées de vote par anticipation: le vendredi 18 juin, le samedi 19 juin et le lundi 21 juin.

Malgré tous les moyens disponibles, M. Kingsley ne se fait pas trop d'illusions. Pour la très grande majorité des électeurs, le jour du vote sera le 28 juin.

«Les Canadiens sont des gens qui attendent à la dernière minute», a indiqué le directeur des élections.

Campagne d'information

Élections Canada a tout mis en oeuvre pour faire augmenter le taux de participation: l'organisme postera 22,2 millions de cartes d'information d'électeurs à compter de mercredi prochain. Elle indique les noms et l'adresse des électeurs tels qu'ils sont inscrits sur la liste électorale préliminaire, les heures de vote, les dates du vote par anticipation, le lieu où voter et les coordonnées du directeur du scrutin.

Quatre électeurs sur cinq sont déjà sur les listes à la bonne adresse. Les autres peuvent s'adresser à Élections Canada pour effectuer les correctifs.

En outre, des visites de porte en porte seront effectuées par des agents réviseurs dans des secteurs désignés.

«Nous avons ciblé 1,6 million de portes auxquelles nous irons frapper pendant une période de 10 jours, à compter du lundi 31 mai», a précisé Jean-Pierre Kingsley.

La révision ciblée vise à diminuer de beaucoup le nombre d'électeurs qui doivent mettre à jour leurs renseignements sur la liste. Elle vise les secteurs à mobilité élevée, par exemple, les résidences pour étudiants sur les campus des collèges et des universités, les tours d'habitation, les nouveaux quartiers, les résidences pour personnes âgées, les établissements de soins de longue durée et les secteurs défavorisés.

De plus, pour la première fois, Élections Canada enverra une carte de rappel à l'échelle nationale à toutes les résidences desservies par Postes Canada. Elle incitera les électeurs à vérifier leur carte d'information. Ceux qui n'en ont pas reçu trouveront des renseignements qui leur permettront de contacter Élections Canada pour s'inscrire sur la liste.

Jean-Pierre Kingsley a également rappelé que le nombre de circonscriptions fédérales est passé de 301 à 308, et que dans la majorité des circonscriptions du pays, les limites territoriales ont changé.