Les conservateurs acceptent de retirer une publicité parodique

Le chef conservateur Andrew Scheer avait partagé samedi soir la vidéo dans laquelle on pouvait entendre que les «scandales libéraux» font «partie de notre héritage».
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Le chef conservateur Andrew Scheer avait partagé samedi soir la vidéo dans laquelle on pouvait entendre que les «scandales libéraux» font «partie de notre héritage».

Les conservateurs annoncent avoir retiré une publicité négative, qui parodiait la « Minute du Patrimoine ».
 

Un porte-parole du parti a déclaré que la publicité était « évidemment censée être une parodie ». Mais peu importe, les conservateurs ont accepté de supprimer cette version et en préparent une autre dans laquelle il sera clarifié qu’elle n’a pas été produite par Historica Canada.
 

Plus tôt dans la journée, l’organisme sans but lucratif reconnu pour ses « Minutes du patrimoine » avait demandé aux conservateurs de retirer la publicité.
 

Dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux, Historica Canada, disait accueillir « de bon coeur » les parodies, mais l’organisme n’acceptait pas que ce soit utilisé à des fins partisanes.
 

Historica Canada se décrit comme « un organisme de bienfaisance impartial », qui travaille avec les gouvernements de tous les ordres et « avec des gens de toutes les affiliations politiques ».
 

Le chef conservateur Andrew Scheer avait partagé samedi soir la vidéo dans laquelle on pouvait entendre que les « scandales libéraux » font « partie de notre héritage ».