L’ambassadeur canadien en Chine entendu à huis clos par les députés vendredi

Ottawa — L’ambassadeur du Canada à Pékin, John McCallum, exposera la situation en Chine vendredi matin, mais seule une poignée de députés fédéraux auront le droit de l’entendre. Le Comité parlementaire des affaires étrangères a convenu d’inviter l’ambassadeur pour une séance d’une heure à huis clos, à Ottawa. Les députés conservateurs et néodémocrate qui siègent au comité ont tenté, en vain, d’obtenir que l’ambassadeur ajoute quelques minutes supplémentaires publiques. « Ça risque d’être intéressant. Mais je pense qu’on aurait pu en faire plus. Et je ne comprends pas pourquoi les libéraux refusent d’avoir, en plus d’une rencontre à huis clos, […] également une rencontre en public », s’est désolée Hélène Laverdière, jeudi, à la sortie de la réunion du comité.