Un autre départ au NPD?

Robert Aubin lorgne la mairie de Trois-Rivières. 
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Robert Aubin lorgne la mairie de Trois-Rivières. 

Le chef du Nouveau Parti démocratique Jagmeet Singh pourrait perdre un neuvième député. L’élu québécois Robert Aubin, qui était en réflexion depuis l’automne quant à son avenir en politique fédérale, songe maintenant à briguer la mairie de Trois-Rivières.

« Il y a une nouvelle donne qui s’est ajoutée à la réflexion que je devais mener pendant le temps des Fêtes », explique au Devoir M. Aubin. Le 27 décembre, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a annoncé sa démission.

Le député local affirme avoir depuis reçu de nombreux appels, courriels et textos l’invitant à faire le saut en politique municipale. « C’est une possibilité », convient le député de Trois-Rivières. « Ma passion pour la politique est intacte et elle est à tous les niveaux. Je me suis toujours intéressé à l’ensemble des paliers du gouvernement, qu’ils soientmunicipal, provincial ou fédéral. »

S’il cède sa place, Robert Aubin sera le neuvième vétéran du NPD à tirer sa révérence. Six députés néodémocrates ont décidé de ne pas se représenter à l’élection d’octobre et trois autres sont déjà partis. Le tout alors que Jagmeet Singh bat de l’aile dans les sondages et que son élection à Burnaby-Sud est loin d’être assurée. Justin Trudeau devrait y déclencher ce mois-ci une élection partielle de même qu’à Outremont et à York-Simcoe, en Ontario.

Robert Aubin se défend de « déserter le navire ». « Si je [partais] au moment où on se parle, ma passion politique étant intacte, elle me ferait peut-être pencher vers un autre mandat du côté de la mairie. Soit. Ce qui n’est pas un désaveu de l’engagement que j’ai au NPD. »

M. Aubin espère prendre une décision d’ici la rentrée parlementaire, le 28 janvier.