Qui sont Charles Guité et Jean Brault?

Homme d'action et de décision, décrit comme étant «sûr de lui», Charles «Chuck» Guité présentait hier au Palais de justice un visage blême qui contrastait avec l'éclat de sa tenue vestimentaire, chapeau de cow-boy inclus.

Âgé de 60 ans, M. Guité est né en Gaspésie. Il a servi sept ans dans l'aviation canadienne, avant d'entamer une longue carrière de haut-fonctionnaire, jusqu'à sa retraite en 1999. Il est entre autres passé à la Commission de la capitale nationale et au ministère des Anciens combattants avant d'avoir été nommé directeur de la Direction générale des services de coordination des communications du ministère des Travaux publics. M. Guité avait alors le pouvoir absolu de décider quelles agences de publicité seraient utilisées par les diverses organisations fédérales. C'est par l'entremise de cette fonction qu'il fut responsable du controversé programme des commandites.

Sociable, l'homme possédait un réseau d'influence aussi vaste que puissant, comprenant une large part des personnalités politiques du pays.

De son côté, plutôt discret et effacé publiquement, Jean Brault a fait carrière dans le privé. À 51 ans, le natif et résidant de Longueuil souffre de graves problèmes cardiaques qui ont grandement ralenti ses activités depuis quelques années.

Diplômé de l'UQAM en administration des affaires, promotion 1975, il fait ses classes en publicité et en marketing notamment à Blue Bonnets, chez Biscuits David et chez FBI Foods avant de fonder Groupaction avec son épouse en 1982. Portée par un homme dit ambitieux et aimable, la petite boîte grandit sûrement, si bien qu'en 2001 elle occupe le sixième rang des agences de publicité au Québec, employant 120 personnes et générant un chiffre d'affaire de près de 15 millions de dollars. C'était juste avant que la GRC ne perquisitionne dans les chics locaux de l'entreprise en 2002, rue Sherbrooke Ouest.