Les conservateurs remportent une élection partielle fédérale

Il s'agit d'une victoire prévisible pour les troupes d'Andrew Sheer.
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Il s'agit d'une victoire prévisible pour les troupes d'Andrew Sheer.

Les conservateurs remportent l’élection partielle fédérale dans une circonscription de l’est de l’Ontario qui a longtemps été une forteresse conservatrice.

Avec 200 des 238 bureaux dépouillés à Leeds-Grenville-Thousand Islands et Rideau Lakes, le candidat conservateur Michael Barrett, un conseiller municipal, s’emparait d’une forte avance avec 58,9 % des voix.

La candidate libérale Mary Jean McFall se trouvait à bonne distance, à 34,4 % des voix, tandis que les candidates du NPD et du Parti vert obtenaient 3,3 % et 3 %, respectivement.

La circonscription est devenue vacante à la suite du décès du député conservateur Gord Brown en mai. M. Brown était député depuis 2004.

Les conservateurs ont tenu la circonscription pendant 24 des 40 dernières années.

Jim Jordan l’a remportée pour les libéraux en 1988 et l’a conservée pendant neuf ans. Son fils, Joe Jordan, a réussi à gagner à deux autres reprises pour les libéraux, mais surtout parce que le vote conservateur était divisé entre le Parti progressiste-conservateur et l’Alliance canadienne.

Depuis la réunion des forces conservatrices en 2004, les conservateurs sont à peu près invincibles dans la circonscription.

M. Brown avait recueilli plus de 50 % des voix lors de quatre élections, atteignant près de 61 % en 2011.

Sa cinquième et dernière élection, en 2015, était sa plus serrée, contre la libérale McFall. Il avait recueilli 47,4 % des voix, contre 40,6 % pour Mme McFall.

Michael Barrett serait élu dans Leeds—Grenville—Thousand Islands et Rideau Lakes.