En bref - Khawaja demeure incarcéré

Ottawa — Momin Khawaja, un homme d'Ottawa accusé — en vertu de la Loi canadienne antiterroriste — d'avoir participé à la préparation d'un complot en Grande-Bretagne, s'est fait refuser une libération sous caution par un juge ontarien hier.

La décision, qui a été prise après deux jours de témoignages, signifie que l'informaticien de 25 ans pourrait passer les deux prochaines années derrière les barreaux, le temps que son enquête préliminaire et son procès aient lieu. Il y a interdiction de publication sur la preuve présentée au cours des audiences, de même que sur les explications orales fournies par le juge de paix Darrell Bertraw. Momin Khawaja a croisé le regard de sa mère pendant un long moment après le jugement. Il a légèrement souri et a murmuré quelques mots avant que deux agents de la GRC ne le fassent sortir.