Ottawa renforcera la sécurité dans les ports

Halifax — Le gouvernement fédéral a annoncé hier qu'il dépenserait 115 millions afin de contribuer au renforcement des systèmes et des programmes liés à la sûreté dans les ports canadiens.

Cette somme fait partie de l'enveloppe de 605 millions prévue par Ottawa dans son récent budget, rendu public en mars, dans le but de renforcer la sûreté face à la menace du terrorisme.

Trois ministres fédéraux ont fait le déplacement au quai 21 du port de Halifax, hier, afin de procéder à cette annonce. Le ministre des Transports, Tony Valeri, était accompagné de son collègue de la Défense nationale, David Pratt, et du ministre des Pêches et des Océans, Geoff Regan, qui est également responsable de la Garde côtière.

«Ce programme aidera nos ports à améliorer rapidement leurs systèmes de sûreté et à continuer d'être des ports de calibre mondial, a déclaré M. Valeri. Une industrie maritime sûre et solide est essentielle au dynamisme économique du Canada.»

Ottawa avancera 75 % des fonds nécessaires à l'achat d'un nouvel équipement de surveillance, dont des caméras et des systèmes de télévision en circuit fermé, à l'amélioration de la sûreté des ports et de leur périmètre et du contrôle d'accès, au moyen de clôtures, de barrières, de signalisation et d'éclairage, de même qu'à l'acquisition d'équipement de commande, de contrôle et de communication, notamment des postes de radio portatifs et des radios permettant les communications entre les navires et la terre. Les ports fourniront quant à eux 25 % des sommes requises.