John Tory est réélu maire de Toronto

Le maire sortant a eu largement le dessus sur sa principale rivale, l’ancienne planificatrice urbaine à la ville Jennifer Keesmaat.
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne Le maire sortant a eu largement le dessus sur sa principale rivale, l’ancienne planificatrice urbaine à la ville Jennifer Keesmaat.

John Tory a été réélu maire de Toronto.

Le maire sortant a eu largement le dessus sur sa principale rivale, l’ancienne planificatrice urbaine à la ville Jennifer Keesmaat.

Des résultats préliminaires accordent environ 63 % des voix à M. Tory, et 23 % à Mme Keesmaat, en fonction du dépouillement de plus de 80 % des bureaux.

La course à Toronto, où 242 candidats se disputaient une place au sein du conseil récemment réduit à 25 membres, a dominé la campagne électorale en raison de la querelle entre la Ville et le gouvernement progressiste-conservateur.

Le premier ministre Doug Ford a présenté un projet de loi visant à réduire de moitié la taille du conseil municipal de Toronto après le début de la campagne électorale, ce qui a conduit la ville à entreprendre un recours judiciaire.

Un juge s’est initialement prononcé en faveur de Toronto, mais cette décision a été infirmée par la suite et les élections se sont poursuivies comme le prévoyait Doug Ford.

Après avoir déposé son bulletin de vote lundi matin, M. Tory a déclaré aux journalistes qu’il s’attendait à ce que les choses se poursuivent comme d’habitude lorsque le conseil municipal reprendra ses travaux.

Ailleurs, les électeurs de London, en Ontario, vivaient également une expérience très différente aux urnes lundi, en tant que première municipalité canadienne à utiliser le scrutin préférentiel lors d’une élection locale.

Toutes les villes de l’Ontario ont eu la possibilité d’utiliser le vote préférentiel pour la première fois cette année, mais seule London a accepté l’offre de la province.

Les électeurs de la ville du sud-ouest de l’Ontario devaient classer leurs trois meilleurs candidats.