La ministre Freeland «inquiète» de la disparition du journaliste Khashoggi

Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Ottawa — La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland affirme que le Canada est très inquiet face à la disparition du journaliste Jamal Khashoggi et assure qu’elle ne se prive pas de soulever cette question auprès de l’Arabie saoudite, malgré les tensions diplomatiques entre les deux pays. Lors d’une séance de questions-réponses du forum Fortune Global, mardi soir à Toronto, Mme Freeland a déclaré que le mystère entourant la disparition du journaliste saoudien soulevait des « questions inquiétantes ». Jamal Khashoggi est un citoyen saoudien, mais aussi un résident permanent américain. Il s’est souvent montré critique à l’égard du régime saoudien, et depuis qu’il est entré dans le consulat du royaume à Istanbul il y a deux semaines, il n’a jamais été revu.