Ottawa nommera un ambassadeur pour les femmes, la paix et la sécurité

L’événement était organisé par Mme Freeland et la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne L’événement était organisé par Mme Freeland et la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini.

Le Canada créera un nouveau poste d’ambassadeur dédié aux femmes, à la paix et à la sécurité, a annoncé samedi la ministre fédérale des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.

Mme Freeland a annoncé cette mesure à l’occasion d’une réunion de femmes ministres des Affaires étrangères qui s’est déroulée à Montréal.

L’événement était organisé par Mme Freeland et la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne Federica Mogherini.

La ministre canadienne n’a pas donné beaucoup de précisions, mais a souligné que le futur ambassadeur (ou ambassadrice) aiderait à promouvoir les programmes d’aide aux femmes et à promouvoir la participation féminine dans le maintien de la paix et la résolution des conflits.

Le sommet de deux jours a réuni au moins la moitié des 30 femmes qui dirigent la diplomatie de leur pays. Le ministre des Affaires étrangères du Japon était également sur place, ainsi que des membres de la société civile.

Mme Mogherini a déclaré que les participantes au sommet ont abordé de nombreuses questions, notamment la prévention des conflits, la lutte contre la violence sexuelle et des objectifs de développement durable.

Elle a déclaré que le groupe restera en contact et prévoit de se revoir l’année prochaine, juste avant ou après la session annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies.