Le conseil municipal de Toronto réclame l’aide du fédéral face à Doug Ford

La Ville de Toronto demande au gouvernement fédéral de révoquer toute loi ontarienne qui réduirait la taille du conseil, de 47 à 25 districts, à l’approche des élections du 22 octobre. Les conseillers municipaux ont voté en faveur de cette requête à Ottawa lors d’une séance d’urgence, jeudi. La veille, le premier ministre Doug Ford a encore une fois présenté son projet de loi, invalidé lundi par la Cour supérieure, en invoquant la disposition de dérogation de la Charte canadienne des droits et libertés. Une disposition qui n’a toutefois pas été utilisée depuis 1943 et qui pourrait être obsolète, selon certains juristes. Le premier ministre Justin Trudeau a indiqué cette semaine qu’il n’empêcherait pas le gouvernement ontarien d’aller de l’avant.