Chaos à Queen’s Park

Toronto – Le chaos régnait à l’Assemblée législative de l’Ontario, mercredi, alors que des manifestants et une bonne partie des députés de l’opposition ont été expulsés pour avoir perturbé les efforts du gouvernement progressiste-conservateur visant à faire adopter coûte que coûte un projet de loi qui réduirait de près de moitié la taille du conseil municipal de Toronto. Cette mesure avait été invalidée lundi matin par la Cour supérieure. Le juge a soutenu que cette décision, appliquée en pleine campagne électorale municipale, violait le droit des candidats et des électeurs à la liberté d’expression — un droit garanti par la Charte canadienne des droits et libertés. Des manifestants ont bruyamment interpellé Doug Ford à l’Assemblée législative alors que le premier ministre de l’Ontario défendait sa décision d’invoquer la disposition de dérogation, une première dans la province.