Obstacles dans l’enquête sur trois suicides au Collège militaire

Ottawa — Les membres d’une commission d’enquête sur trois suicides survenus au Collège militaire royal du Canada ont dû composer avec des retards et des obstacles troublants dans l’obtention d’informations et de preuves essentielles au cours de leur enquête interne, qui a duré près d’un an. Une copie censurée du rapport définitif de la commission d’enquête fournie aux journalistes cette semaine confirme que les élèves-officiers Harrison Kelertas, Brett Cameron et Matthew Sullivan se sont suicidés lors d’incidents distincts en 2016. Le rapport cinglant met également au jour de nombreuses lacunes et pratiques inquiétantes en matière de prévention du suicide dans cet établissement vieux de 142 ans à Kingston, en Ontario, où les futures générations d’officiers militaires sont préparées.