Les chefs fédéraux au Québec pour assister aux célébrations

Justin Trudeau, son épouse Sophie Grégoire et leurs enfants Hadrien et Xavier ont d’abord fait une escale à Salaberry-de-Valleyfield, où les gens se bousculaient pour prendre des égoportraits avec lui.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Justin Trudeau, son épouse Sophie Grégoire et leurs enfants Hadrien et Xavier ont d’abord fait une escale à Salaberry-de-Valleyfield, où les gens se bousculaient pour prendre des égoportraits avec lui.

Le premier ministre Justin Trudeau a attiré les foules en Montérégie, alors qu’il a bouclé dimanche une tournée de deux jours au Québec à l’occasion de la Fête nationale.

M. Trudeau, son épouse Sophie Grégoire et leurs enfants Hadrien et Xavier ont d’abord fait une escale à Salaberry-de-Valleyfield, où il a participé à une fête familiale.

Comme c’est souvent le cas dans les bains de foule du premier ministre, les gens se bousculaient pour prendre des égoportraits avec lui. Plusieurs parents se faufilaient dans la masse de gens pour tendre leur enfant au premier ministre.

Comme la veille à Montréal, M. Trudeau a aussi été apostrophé par une opposante, qui l’a accusé d’être un traître.

« On n’a même pas signé la constitution », a crié la dame, avant d’être rapidement éloignée par les gardiens de sécurité de la fête.

« Bonne fête nationale, madame », a répondu le premier ministre, qui a continué de serrer des mains.

M. Trudeau a toutefois reçu un accueil majoritairement chaleureux de la part des citoyens. Quelques-uns l’ont félicité pour son « bon travail », et d’autres en ont profité pour leur parler de leurs préoccupations.

La famille Trudeau s’est ensuite rendue à Vaudreuil-Dorion, où un festival de cirque a lieu.

La rue piétonnière s’est rapidement remplie lorsque Justin Trudeau est arrivé. Les gardes du corps de Justin Trudeau semblaient nerveux et répétaient aux citoyens de lui laisser un chemin pour passer.

Justin Trudeau avait entamé sa tournée samedi, à Drummondville, et était ensuite allé terminer la journée à Montréal, dans sa circonscription.

Le premier ministre n’accordait pas d’entrevues aux médias lors de ces événements.

Les chefs conservateur et néo-démocrate Andrew Scheer et Jagmeet Singh sont également au Québec pour participer à des célébrations de la Fête nationale.

M. Scheer était dans le Bas-Saint-Laurent, où il a prononcé des discours.

« La place du Québec dans le Canada est indéniable. Sans lui, le Canada ne serait pas le même. Les Québécoises et Québécois forment une nation qui donne sa couleur au Canada », a-t-il déclaré devant des partisans à Montmagny.

M. Scheer a d’ailleurs utilisé cette tribune pour vanter le bilan de son parti à l’égard du Québec.

« C’est pourquoi les conservateurs du Canada ont toujours donné au Québec le respect qu’il méritait. Nous sommes le parti qui a reconnu que les Québécois forment une nation au sein du Canada », a-t-il soutenu.

Le chef conservateur devait terminer sa journée à Québec.

Quant à M. Singh, il devait souligner la Saint-Jean dimanche soir dans le quartier Rosemont, à Montréal, en compagnie du député néo-démocrate local Alexandre Boulerice.