Les attaques de Trump font remonter la cote de popularité de Trudeau

La cote de popularité de Justin Trudeau a gagné 12 points par rapport au mois de mars, indiquent deux sondages de l’institut Angus Reid.
Photo: Lars Hagberg Archives Agence France-Presse La cote de popularité de Justin Trudeau a gagné 12 points par rapport au mois de mars, indiquent deux sondages de l’institut Angus Reid.

Ottawa — Les attaques personnelles du président américain Donald Trump contre Justin Trudeau ont fait remonter la cote de popularité du premier ministre dans l’opinion publique, selon deux sondages publiés vendredi.

En baisse depuis plus d’un an, la cote de popularité de Justin Trudeau a gagné 12 points par rapport au mois de mars, sa gestion étant à nouveau approuvée par une majorité de Canadiens (52 %), indiquent ces deux sondages de l’institut Angus Reid.

Ces enquêtes ont été réalisées avant, pendant et après un sommet calamiteux du G7 au Québec le week-end dernier, où Donald Trump s’était lancé dans une virulente diatribe sur Twitter contre Justin Trudeau en jugeant « malhonnête » sa réaction face aux taxes américaines sur les importations d’acier et d’aluminium.

M. Trudeau avait répété lors de la conférence finale du sommet que ces droits de douane, imposés au nom de « la sécurité nationale » des États-Unis, étaient « insultants » au regard de l’histoire des relations entre les deux pays.

Le durcissement de ton de Justin Trudeau, d’ordinaire consensuel, plaît aux Canadiens (62 %), qui sont aussi d’accord (59 %) avec les mesures de représailles équivalentes annoncées par le Canada.

70 % des personnes interrogées sont favorables à une ligne « dure » de la part du Canada dans le bras de fer commercial avec son premier partenaire économique, quitte à fâcher encore davantage Donald Trump.

Près des deux tiers des Canadiens redoutent néanmoins que l’escalade en cours ne dégénère en guerre commerciale ouverte entre les deux pays.

Une simple majorité (51 %) voit dans les différends commerciaux actuels un signe d’une « détérioration fondamentale » des relations entre les deux pays.

Le Parti libéral du Canada (PLC) profite aussi du regain de popularité de Justin Trudeau et est crédité de 36 % dans les intentions de vote, contre 30 % en mars, soit quatre points d’avance sur les conservateurs.

Les sondages ont été réalisés en ligne du 7 au 11 juin et du 12 au 14 auprès de 1022 et 1023 électeurs, avec une marge d’erreur de 3,1 points.