Congrès du NPD: les militants néodémocrates se rallient derrière leur chef Jagmeet Singh

Le chef du NPD, Jagmeet Singh
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Le chef du NPD, Jagmeet Singh

Le NPD n’a peut-être pas connu de lune de miel depuis qu’il en est devenu le chef l’automne dernier, mais Jagmeet Singh a reçu la confirmation que ses militants étaient solidement ralliés derrière lui. Quelque 90,7 % des militants réunis en congrès à Ottawa ont voté en sa faveur samedi.

Les statuts du NPD prévoient que le chef doit se soumettre à un vote de confiance à chacun des congrès bisannuels, même s’il a été élu, comme dans le cas de M. Singh, à peine quelques mois auparavant. Des 1952 délégués inscrits au congrès d’Ottawa, 1237 ont exercé leur droit de vote. M. Singh a remercié ses militants. « Ensemble, nous construirons un monde meilleur. »

Plus tôt dans la journée, M. Singh avait livré son premier discours aux militants dans lequel il a réitéré l’importance pour le NPD de répondre aux préoccupations des citoyens. Les thèmes de prédilection du NPD ont été abordés : logement social, protection des pensions des travailleurs, consolidation du régime d’assurance-maladie, reconnaissance des droits des autochtones.

« Nous devons nous engager en faveur d’une assurance-médicaments maintenant ! », a lancé M. Singh. Afin que les personnes âgées aient les médicaments dont elles ont besoin. Afin que les parents aient les moyens de s’assurer que leurs enfants soient en santé. Afin que personne n’ait à choisir entre acheter de la nourriture et acheter des médicaments. »

Ce n’est pas le seul engagement en lien avec les compétences provinciales que le chef a pris. M. Singh a aussi pris position en faveur d’un élargissement des services de santé pour inclure les soins dentaires et oculaires. « Je me demande aussi pourquoi certaines parties de notre anatomie sont couvertes par le système de santé public et d’autres pas. Demandez à n’importe quel professionnel de la santé et il vous dira que nous vivons plus vieux et en meilleure santé lorsque nous avons des dents en santé. […] Alors pourquoi n’allons pas encore plus loin que l’assurance-médicament pour inclure les soins dentaires et les soins pour les yeux ? »

Jagmeet Singh a également répété un engagement qu’il avait pris en octobre dernier en faveur d’une taxation des géants du Web comme Netflix. « Un exemple d’inégalité, c’est quand les géants du Web sont exemptés de payer des impôts ici, pendant que nos compagnies canadiennes n’ont pas ces avantages fiscaux. Pourquoi ? », a-t-il demandé. En 2015, le NPD, comme le Parti libéral et le Parti conservateur, s’était opposé à une « taxe Netflix ». Celle-ci était cependant entendue plus largement et désignait non pas seulement l’application de la TPS, mais l’élargissement à ce service des obligations d’investissement dans la production locale s’appliquant déjà aux câblodistributeurs.

Plus tôt dans la journée, les militants néodémocrates ont voté quelques résolutions, mais aucune qui ne révolutionne le credo habituel du parti. Tout au plus ont-ils endossé une résolution demandant l'effacement des casiers judiciaires reliés au cannabis et la décriminalisation de toutes les drogues. Les militants ont aussi appuyé une résolution exigeant que le gouvernement fédéral consacre chaque année 2 % de son budget — soit environ 6 milliards de dollars — à la construction et l’entretien de logements sociaux.

***
Ce texte a été modifié après publication.