Trudeau demande aux Canadiens de s’engager à faire une différence

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Le premier ministre canadien, Justin Trudeau
Ottawa — Dans son message annuel de Noël, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a exhorté ses concitoyens à faire du bénévolat, à donner un coup de main à leurs voisins ou encore à écouter les autres.

Selon lui, les Canadiens ont démontré en 2017 que « la diversité fait [leur] force ».

M. Trudeau les encourage ainsi à s’engager à faire une différence « pendant la nouvelle année et les années à venir ».

Il leur demande aussi de prendre le temps de penser aux sacrifices consentis par les militaires « pour nous protéger ».

« Au moment où le 150e anniversaire de la Confédération tire à sa fin, nous avons tous un rôle à jouer pour faire de notre monde un monde meilleur. Pendant la nouvelle année et pour les années à venir, engageons-nous à faire une différence. »
4 commentaires
  • Jacques Patenaude - Abonné 25 décembre 2017 14 h 21

    Paroles et paroles

    Pendant ce temps là, la réalité est qu'il renvoie 90% des gens qu'il a "invité" en leur promettant qu'on était une terre d'accueil.

    Voilà la réalité des libéraux. Le discours est remplit de compassion (condescendante). mais les gestes ensuite font le contraire sous le couvert de tribunaux administratifs. Quand donc allons nous nous réveiller et voir leur véritable face. Comme on dit les bottines ne suivent pas les babines. Leur discours sur la diversité n'est qu'une diversion pour cacher leurs efforts pour maintenir l'hégémonie de l'empire britannique au Canada.

    • François Beaulne - Abonné 25 décembre 2017 15 h 39

      Bien dit!

    • Maryse Veilleux - Abonnée 25 décembre 2017 17 h 47

      Vous parlez des haïtiens qui sont venus des États-Unis? Personne dans les faits n'a été invité à se rendre ici, je connais des gens qui travaillent à l'immigration et aucune invitation n'a été faite en ce sens. C'est une nouvelle qui semble être née d'une "bulle", sur internet ou d'une simple croyance qu'en venant ici les gens seraient automatiquement admis. Or il n'en était rien et la majorité des dossiers n'étaient pas suffisants ou non conforme pour pouvoir permettre aux gens d'entrer ici.

  • Yvon Bureau - Abonné 25 décembre 2017 19 h 40

    Engagé pour un mourir plus libre et digne

    Depuis plus de 30 années, PM Trudeau, je suis engagé pour une fin de vie plus libre, plus digne et plus responsable. Mon engagement a fait et fait toute une différence.

    Cette Cause a un urgent besoin de vous pour faire toute une différence pour les grands souffrants rendus à la fin de leur vie et pour les soignants qui les soignent et les accompagnent, encore trop souvent dans un flou juridique et clinique.

    PM Trudeau, engagez-vous pour faire toute une différence : dès le début de janvier, demandez à la Cour suprême du Canada son avis sur la loi C-14 sur l'aide médicale à mourir. S'en suivront des jours ensoleillés loin de la confusion clinique et juridique actuelle, porteurs de plus de sérénité clinique si nécessaire et si espérée.