Jagmeet Singh réclame l’urgence nationale contre la crise des opioïdes

Le nouveau chef du NPD, Jagmeet Singh
Photo: Chad Hipolito La Presse canadienne Le nouveau chef du NPD, Jagmeet Singh

Victoria — Le nouveau chef du NPD Jagmeet Singh souhaite que la crise des opiacés soit déclarée comme une urgence nationale par le gouvernement fédéral.

De passage au congrès du NPD de la Colombie-Britannique, M. Singh a dit vouloir que la législation canadienne tienne compte du fait que l’accoutumance aux drogues est une question de justice sociale qui ne sera pas résolue par le droit pénal.

Il a ajouté que s’il était porté au pouvoir, son parti décriminaliserait la possession de toutes les drogues à usage personnel, pas uniquement celle de la marijuana.

M. Singh a raconté avoir visité récemment un centre de prévention contre les surdoses à Vancouver où il a appris comment administrer le Naloxone, un antidote contre les opioïdes. Cette visite l’a profondément attristé.

Le discours du nouveau chef a été accueilli par une ovation.

Il a affirmé que le NPD fédéral doit devenir le parti qui inspire les Canadiens et fait battre leur coeur à tout rompre.

1 commentaire
  • François St-Pierre - Abonné 4 novembre 2017 22 h 27

    Décriminaliser les drogues à usage personnel?

    Permettre la libre circulation du crack? De la cocaïne? Ou La presse canadienne a mal compris son propos. Ou il repousse les limites de la connerie.