Un conservateur votera pour le «pot»?

L'élu conservateur Scott Reid
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne L'élu conservateur Scott Reid

Au moins un élu conservateur pourrait briser les rangs et appuyer le projet de loi légalisant la marijuana. L’Ontarien Scott Reid se dit d’accord avec l’objectif, mais il consultera d’abord ses commettants par voie de référendum pour déterminer de quelle façon voter.

« J’ai depuis longtemps milité pour la légalisation de la marijuana, en publiant mon opinion sur le sujet en 2011 », a rappelé le député Reid dans un communiqué de presse. Il a cependant quelques réserves quant au projet de loi C-45 — il préférerait que l’âge minimum soit fixé à 21 ans, plutôt que 18 ans, et que la vente puisse être interdite par des villes qui le souhaitent plutôt que garantie à l’échelle du pays.

« Ce sont toutefois seulement mes propres opinions. Sur des sujets très importants, c’est aux citoyens de prendre la décision finale », a-t-il argué vendredi.

Scott Reid a envoyé par la poste des bulletins de référendum à ses commettants de la région de Kingston, dans son comté de Lanark–Frontenac–Kingston, et promet de voter sur le projet de loi C-45 en suivant l’avis de la majorité des avis qui lui auront été renvoyés.

Le gouvernement n’a pas su préciser à quel moment le projet de loi serait remis à l’étude aux Communes pour un vote en troisième lecture.

L’étude en comité s’est terminée il y a deux semaines. Les libéraux y avaient amendé le C-45 pour garantir l’arrivée de produits comestibles et du haschich sur le marché légal un an après l’adoption de la loi, de même que pour retirer la hauteur maximale d’un mètre qui était imposée aux plants qui seront cultivés à domicile.

Les conservateurs n’ont pas encore décidé s’ils imposeront la ligne du parti, le moment du vote venu, a indiqué l’équipe du chef Andrew Scheer.