Bill Clinton loue l’ALÉNA lors d’une conversation avec Jean Chrétien à Montréal

L’ancien premier ministre canadien Jean Chrétien et l’ex-président américain Bill Clinton lors de l'événement présenté par le Conseil des affaires canadiennes-américaines.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne L’ancien premier ministre canadien Jean Chrétien et l’ex-président américain Bill Clinton lors de l'événement présenté par le Conseil des affaires canadiennes-américaines.

L’ex-président américain Bill Clinton a fait l’éloge de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) mercredi à Montréal, notant que cet accord commercial a eu un effet positif pour les économies des pays concernés ainsi que pour leurs liens politiques.

 

Il a tenu ces propos alors qu’il participait à une conversation avec l’ancien premier ministre canadien Jean Chrétien portant sur les relations canado-américaines, dans un événement présenté par le Conseil des affaires canadiennes-américaines.

 

L’accord est sous les feux de la rampe actuellement alors que le président américain Donald Trump l’a vertement critiqué et a déclenché un processus de renégociation.
 

Mais cet accord entre le Canada, les États-Unis et le Mexique était la bonne chose à faire à l’époque, a répété M. Clinton.

 

Si l’impact de l’ALENA a été modeste sur le nombre d’emplois selon plusieurs études, a souligné l’ex-président, il a été bénéfique sur la qualité de ceux-ci.

 

Quant à l’actuelle renégociation de l’accord commercial, M. Clinton a dit espérer qu’elles se déroulent rondement.

 

Jean Chrétien a acquiescé, soulignant que les trois pays avaient connu une croissance en raison de cet accord, le qualifiant de « très bonne entente ».

 

Avant de discuter des questions économiques, les deux hommes ont passé un certain temps sur scène à se remémorer de bons moments passés ensemble et des anecdotes familiales.

 

Le libéral Jean Chrétien a été premier ministre du Canada de 1993 à 2003, tandis que le démocrate Bill Clinton a été président des États-Unis de 1993 à 2001.

 

L’ALENA est entré en vigueur en 1994, mais avait été négocié par les prédécesseurs des deux dirigeants.

À voir en vidéo