Les Acadiens célèbrent leur fête nationale

Le drapeau acadien
Photo: Yvon Cormier, Congrès mondial acadien 2009 Le drapeau acadien

En cette journée de la Fête nationale des Acadiens, l’une des figures de proue de cette communauté a tenu à lancer un message sans équivoque.

En entrevue avec La Presse canadienne mardi après-midi, le président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, Kevin Arseneau, a souligné qu’il était primordial que l’identité acadienne cesse d’être mise de l’avant seulement une fois par an.

M. Arseneau a poursuivi en disant qu’il était grand temps de réfléchir à une façon « de garder l’esprit du 15 août vivant 365 jours par année ».

Du même souffle, il a invité les Acadiens à « rompre avec leur “acadienneté” à temps partiel ».

Selon lui, il existe de nombreuses façons d’y parvenir.

Il a alors mentionné qu’il suffit pour les Acadiens de parler français aussi souvent que possible y compris en réclamant des services dans cette langue.

Il a ajouté qu’il est également possible pour eux d’y arriver en s’instruisant au sein du réseau scolaire francophone et en se distrayant en lisant des livres en français ou encore en assistant à des prestations offertes par des artistes francophones.

Kevin Arseneau a conclu en encourageant les Acadiens à participer aux nombreuses activités offertes en ce 15 août et d’en profiter pour s’amuser tout en réfléchissant.

« C’est sûr qu’il y a toujours une composante de célébration, mais c’est aussi un moment pour faire un bilan des acquis, pour voir où nous en sommes rendus par rapport à nos droits et [pour déterminer] ce qui reste à faire », a-t-il déclaré.

À voir en vidéo