Un nouveau centre de prévention de la radicalisation

Ottawa — Le centre de prévention de la radicalisation promis depuis longtemps par le gouvernement fédéral a été lancé, mais la nomination d’un conseiller spécial appelé à élaborer une stratégie nationale pourrait se faire attendre encore des mois. Le gouvernement affirme que le Centre canadien d’engagement communautaire et de prévention de la violence assurera un leadership national, favorisera la coordination et offrira du soutien aux groupes communautaires, aux praticiens de première ligne et aux intervenants dans les mesures qu’ils prennent pour empêcher la radicalisation menant à la violence. Le budget 2016 a alloué 35 millions sur cinq ans et 10 millions annuellement par la suite pour empêcher l’extrémisme de prendre racine.