Cinq élections partielles fédérales se dérouleront lundi, dont Saint-Laurent

Les électeurs de cinq comtés seront appelés aux urnes lundi.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les électeurs de cinq comtés seront appelés aux urnes lundi.

Cinq élections partielles fédérales se tiendront lundi, notamment dans la circonscription montréalaise de Saint-Laurent, un château fort libéral laissé vacant par le départ de Stéphane Dion.

L’ex-ministre des Affaires étrangères, qui est maintenant ambassadeur du Canada auprès de l’Allemagne et de l’Union européenne, s’y est fait élire à huit reprises sans interruption depuis 1996.

Les électeurs des comtés ontariens d’Ottawa-Vanier et Markham-Thornhill, et albertains de Calgary Heritage et Calgary Midnapore sont également appelés aux urnes.

Ces quatre circonscriptions étaient représentées par de grosses pointures, soit le libéral Mauril Bélanger, décédé en août dernier, l’ex-ministre libéral de l’Immigration John McCallum, l’ancien premier ministre conservateur Stephen Harper ainsi que l’ancien ministre conservateur Jason Kenney.