Kevin O’Leary contrevient-il à la Loi électorale?

Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Kevin O'Leary

La campagne du candidat à la chefferie conservatrice estime que les dépenses personnelles d’un candidat ne sont soumises à aucune limite et déclarera donc l’utilisation d’un avion privé sous cet onglet. Kevin O’Leary a eu recours à un avion privé pour se rendre à Ottawa depuis la Floride, vendredi dernier, a confirmé sa campagne. La pratique serait autorisée en vertu de la loi qui permet une « dépense raisonnable de nature personnelle engagée [par le candidat] dans le cadre d’une course à la direction », a plaidé Ari Laskin en citant la Loi électorale. « Ça sera payé de sa poche. Ce n’est pas une dépense de campagne », a-t-il dit au Devoir. M. O’Leary a indiqué au Globe and Mail qu’il rembourserait simplement le prix d’un billet d’avion commercial équivalent. « Dans le cas d’un candidat à la direction utilisant un avion privé, toute dépense supplémentaire encourue est une dépense de campagne à la direction qui doit être payée à même les fonds de campagne », a noté Élections Canada.