La sénatrice Josée Verner quitte les conservateurs

Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Josée Verner

La sénatrice de la région de Québec, Josée Verner, claque la porte du caucus conservateur pour siéger comme sénatrice « non affiliée ». De retour d’un congé de maladie pour combattre un cancer, la sénatrice explique vouloir vivre cette « deuxième chance » autrement. « J’ai vraiment envie de faire une vie différente et de faire mon travail de sénatrice de façon différente », explique-t-elle, en assurant que le poste de sénatrice l’intéresse toujours beaucoup. Dans les coulisses conservatrices, on croit que Mme Verner souhaitait avoir plus de liberté et ne plus avoir à se soumettre aux horaires et présences en Chambre dictés par le caucus conservateur. L’ex-ministre du gouvernement de Stephen Harper est la sixième sénatrice à quitter le caucus conservateur pour siéger comme indépendante depuis deux ans. Son collègue John Wallace, nommé aussi par Stephen Harper, quittera quant à lui complètement la Chambre haute ce mercredi, estimant qu’il s’était engagé lors de sa nomination à ne siéger que huit ans pour appuyer la volonté de réforme sénatoriale de M. Harper.