Familles: une indexation coûteuse

Ottawa — Si le gouvernement fédéral va de l’avant avec l’indexation de sa nouvelle allocation canadienne pour enfants (ACE) en 2020 comme promis, il en coûtera cher au Trésor public. Selon une évaluation faite par le Directeur parlementaire du budget, l’indexation coûterait 301 millions de dollars en 2020-2021 et jusqu’à 5,8 milliards de plus par année dans 10 ans, en 2026-2027. L’ACE a été instaurée cet été par les libéraux de Justin Trudeau. Elle remplace trois anciens programmes de soutien à la famille, dont la PUGE conservatrice. Elle est plus généreuse, mais est modulée selon le revenu des familles. Pour l’instant, cette prestation est fixe, ce qui fait que son coût diminuera avec le temps à mesure que les salaires augmenteront avec l’inflation et que les familles ne s’y qualifieront plus. Mais le ministre responsable, Jean-Yves Duclos, a manifesté son intention de l’indexer au coût de la vie à compter de 2020, soit au-delà de la prochaine élection fédérale. Sans indexation, l’ACE coûtera 20,6 milliards à Ottawa en 2026-2027.

À voir en vidéo