Beauharnois: première étape pour retirer l’épave

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a annoncé, jeudi, la première étape du processus visant à assurer le retrait permanent du Kathryn Spirit. Ce navire est amarré aux rives de Beauharnois, en Montérégie, depuis 2011, date à laquelle son propriétaire l’a abandonné. Un batardeau, c’est-à-dire un barrage provisoire, sera construit avant l’hiver pour assécher un espace de travail autour du bateau. Il sera ensuite démantelé et retiré en totalité, puisqu’il pose un risque au milieu marin, a reconnu le ministre Garneau par voie de communiqué. La carcasse rouillée avait déjà laissé s’échapper du diesel et du mazout lourd, en 2013. Craignant que l’épave ne chavire dans le lac Saint-Louis, le maire de Beauharnois, Claude Haineault, exhorte depuis des années les deux ordres de gouvernement à retirer la carcasse rouillée.