Le NPD veut la proportionnelle en 2019

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière de réforme démocratique, Nathan Cullen
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière de réforme démocratique, Nathan Cullen

Les néodémocrates font pression sur le gouvernement Trudeau pour qu’il adopte un système électoral proportionnel à temps pour le prochain scrutin fédéral de 2019.

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière de réforme démocratique, Nathan Cullen, a affirmé mercredi que son parti avait entrepris une consultation « sans précédent » auprès de 37 000 Canadiens et relevé un soutien massif au système proportionnel.

M. Cullen dit que 84 % des personnes consultées souhaitent un système de vote dans lequel le pourcentage de sièges remportés par chaque parti reflétera sa part du vote de la population.

De plus, il soutient que 82 % d’entre elles veulent conserver une forte connexion avec leur député local.

Et un peu plus de 66 % désirent augmenter la représentation des femmes et des minorités visibles à la Chambre des communes.

Un porte-parole de Maryam Monsef, la ministre des Institutions démocratiques, a indiqué que le gouvernement allait « prendre note » des constats du NPD.