Commandites - Un important témoin pourrait être trop malade pour témoigner

Ottawa — Un des deux responsables du programme des commandites du gouvernement fédéral est gravement malade et pourrait être incapable de témoigner à l'occasion des audiences entourant le scandale.

Pierre Tremblay, qui a occupé le poste de chef de cabinet de l'ancien ministre des Travaux publics Alfonso Gagliano, a démissionné de ses fonctions de directeur du programme des commandites en 2001 pour devenir vice-président de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Une source gouvernementale a toutefois indiqué sous le couvert de l'anonymat que Pierre Tremblay souffrait actuellement de complications liées au diabète et pourrait ne pas être en mesure de témoigner au cours de l'enquête publique qui sera bientôt lancée.

Toujours selon cette même source, l'état de santé de Pierre Tremblay était plutôt précaire lorsque les avocats du gouvernement lui ont présenté une copie du rapport de la vérificatrice générale Sheila Fraser plus tôt ce mois-ci en lui donnant 10 jours pour répondre aux allégations de Mme Fraser.

«Lorsque les avocats lui ont remis les documents, ils se demandaient même si M. Tremblay comprenait ce qui se passait.»

Le rapport de Sheila Fraser faisait directement référence à Pierre Tremblay ainsi qu'à son prédécesseur Charles Guité en révélant que 100 millions de dollars avaient été gérés de manière douteuse dans le cadre du programme des commandites.

Quelques jours plus tard, Sheila Fraser dévoilait les noms de M. Tremblay et de M. Guité en plus de ceux de huit autres témoins potentiels à la demande de la Chambre des communes.

En congé de maladie

Pierre Tremblay risque de perdre son emploi à l'Agence canadienne d'inspection des aliments dans la foulée de la divulgation du rapport de la vérificatrice générale.

Vendredi, le président de l'agence, Richard Fadden, a téléphoné à Pierre Tremblay dans le but de discuter de sa situation, a indiqué le porte-parole Marc Richard en précisant que Pierre Tremblay, qui est en congé de maladie depuis le mois de septembre, devait à nouveau discuter avec Richard Fadden cette semaine.

Une autre source a qualifié l'état de santé de Pierre Tremblay de «sérieux» et potentiellement fatal. La détérioration de la santé d'une personne atteinte de diabète peut mener à une insuffisance rénale, peut provoquer la perte de la vue et une infection mortelle.