L’armée met sur pied une équipe pour enquêter sur les agressions sexuelles

Ottawa — Une équipe spéciale des Forces armées canadiennes (FAC) est en place pour enquêter sur les crimes de nature sexuelle, ont annoncé les autorités militaires mardi. Les 18 membres qui forment l’Équipe d’intervention en cas d’infraction sexuelle seront dépêchés dans six régions du Canada, a indiqué le grand prévôt de l’armée, le brigadier général Rob Delaney. Les enquêteurs ont suivi une formation spécialisée sur les agressions sexuelles et devront intervenir aussitôt que des allégations en ce sens seront portées contre un membre de l’armée, a ajouté M. Delaney. Le communiqué des FAC souligne que les membres de l’équipe d’intervention ont été choisis, notamment, selon « certains traits de personnalités tels que l’empathie, la compréhension et la capacité à se concentrer sur la victime ».