Le Commissaire au lobbyisme s’inquiète

Le Commissaire au lobbyisme du Québec déclare que sa mission risque d’être « mise en péril » à cause des restrictions budgétaires. Le bureau du Commissaire au lobbyisme a souligné jeudi que le nombre des demandes émanant des lobbyistes, des citoyens et des titulaires de charges publiques n’avait cessé d’augmenter ces dernières années, alors que ses effectifs sont demeurés les mêmes depuis 2009. Au cours de l’année 2015-2016, le nombre des lobbyistes inscrits au registre a crû de 31 %, par rapport à 2014-2015, pour atteindre 9330. La majorité d’entre eux, soit 6338, étaient des lobbyistes d’entreprise, puis des lobbyistes d’organisation et des lobbyistes-conseils.

À voir en vidéo