Début d’une conférence de deux jours sur le Fonds mondial à Montréal

Le premier ministre Justin Trudeau est l’hôte de l’événement de deux jours auquel participeront notamment le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, la vedette du rock Bono ainsi que le milliardaire philanthrope Bill Gates.
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau est l’hôte de l’événement de deux jours auquel participeront notamment le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, la vedette du rock Bono ainsi que le milliardaire philanthrope Bill Gates.

Ottawa — Une conférence visant à trouver une façon de recueillir 13 milliards $US afin de renflouer les coffres du Fonds mondial et soutenir ainsi la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme s’est amorcée vendredi à Montréal.

Le premier ministre Justin Trudeau est l’hôte de l’événement de deux jours auquel participeront notamment le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, la vedette du rock Bono ainsi que le milliardaire philanthrope Bill Gates.

La rencontre a été conçue de manière à montrer le leadership dont le Canada fait preuve sur la scène internationale en prévision de ce qui devrait être le premier discours de M. Trudeau devant l’Assemblée générale de l’ONU la semaine prochaine.

Le gouvernement canadien a déjà promis de consacrer 785 millions à la lutte contre le sida.

Parmi les sujets qui seront abordés durant la conférence figure un rapport rédigé par un comité des Nations unies réclamant des changements aux règles internationales régissant la propriété intellectuelle qui empêchent les médicaments génériques de se retrouver rapidement sur le marché.

Le bureau de M. Ban avait dit espérer, jeudi, que le rapport contribuerait à convaincre les parties intéressées de faire en sorte que tous aient accès aux médicaments.