Bernard Cleary veut défendre les couleurs du Bloc

Québec - Le communicateur et négociateur autochtone Bernard Cleary briguera l'investiture pour le Bloc québécois dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent, à Québec, et le directeur général de la fédération des coopératives d'habitation de la région, Christian Simard, fera de même dans Beauport.

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, en a fait l'annonce hier au cours d'une conférence de presse à laquelle participaient les deux candidats à l'investiture, la vice-présidente du BQ, Hélène Alarie, et la députée de Québec et présidente du caucus de la région, Christiane Gagnon.

René Lévesque avait tenté de convaincre Bernard Cleary de se présenter pour le Parti québécois tandis que Gilles Duceppe l'avait invité à faire de même pour le Bloc aux élections de 1997 et de 2000, offres que M. Cleary avait jusqu'alors déclinées. Pour lui, la politique, on doit y venir en fin de carrière, a dit le candidat, âgé dans la soixantaine. Son entreprise de consultation, Bernard Cleary et associés, a toutefois fait faillite récemment.

Âgé de 49 ans, Christian Simard, une fois l'investiture remportée, s'opposera au candidat-vedette du Parti libéral, Dennis Dawson, conseiller et ami de Paul Martin. M. Simard a précisé qu'il demeurerait dans Limoilou, un quartier de Québec compris dans le comté de Beauport. M. Dawson habite Sainte-Foy. M. Simard est actif ou l'a été dans plusieurs mouvements comme Rivière vivante, qui milite pour la revitalisation de la rivière Saint-Charles, des groupes écologistes ainsi que Vivre en ville, un regroupement pour le développement urbain et rural durable.