Elsie Wayne prend sa retraite de la politique fédérale

Saint-Jean, N.-B. — Après plus d'une décennie à la Chambre des communes, la députée conservatrice de Saint-Jean, Elsie Wayne, a annoncé hier qu'elle ne serait pas candidate aux prochaines élections générales.

Mme Wayne, qui est âgée de 71 ans, et qui s'est imposée comme la conscience du Parti conservateur et une défenseure des droits des aînés, a affirmé qu'elle ne se représenterait pas même si, selon elle, le nouveau Parti conservateur du Canada a une réelle chance de l'emporter.

«Ce n'est pas une décision facile, surtout que je crois que nous allons probablement former le prochain gouvernement, et j'aurais fait partie du cabinet», a dit la députée.

Mme Wayne restera en poste jusqu'aux élections, qu'elle ne prévoit pas avant l'automne. Selon elle, les libéraux sont vulnérables en raison du scandale des commandites.

«J'ai dit à mon mari: "P'pa, je ne sais pas si je dois dire oui ou non"», a confié la députée avec le sens de l'humour qu'on lui connaît. «Il a répondu: "M'ma, tu as déjà dit à ton exécutif que tu ne te représenterais pas". J'ai dit: "Ouais, mais je te le dis, les libéraux ont de gros problèmes".»

Mme Wayne a été élue pour la première fois aux Communes en 1993. Elle avait alors été l'un des deux seuls conservateurs — l'autre étant Jean Charest — à avoir été élus au cours de cette élection.

Auparavant, à partir de 1977, elle avait été conseillère municipale puis mairesse de Saint-Jean à quatre reprises dans les années 1980 et 1990.

Des rumeurs courent depuis quelques semaines sur un retour de Mme Wayne en politique municipale.

«Je ne suis pas encore décidée, chéri», a lancé Mme Wayne à un journaliste qui insistait pour savoir si elle était désireuse de redevenir mairesse de Saint-Jean.