Un Conseil de la fédération commandité

Le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, discute avec la première ministre ontarienne, Kathleen Wynne.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne Le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, discute avec la première ministre ontarienne, Kathleen Wynne.

Les premiers ministres des provinces et des territoires se réunissent cette semaine à Whitehorse, au Yukon, grâce à l’aide financière d’une dizaine d’entreprises, parmi lesquelles figure la Brasserie Labatt.

Les délégués étaient conviés mercredi soir dans un hangar de la compagnie aérienne Air North où ils ont reçu des « boissons gratuites » de la Yukon Brewing et « un petit contenant de menthes » de l’Association canadienne des boissons.

Le Conseil de la fédération (CF) reçoit des subventions totalisant quelque 185 000 $ de neuf commanditaires : un « platine », quatre « or », trois « argent » et un « bronze ».

L’Association des courtiers d’assurance du Canada est la seule organisation à avoir accédé au statut « platine » en contribuant à hauteur d’environ 50 000 $ aux activités du forum mis sur pied par l’ex-premier ministre québécois Jean Charest. La Brasserie Labatt, le CN, Borealis infrastructure et LifeLabs ont pour leur part offert une aide financière de 25 000 $ chacun au CF.

LifeLabs effectue bon an mal an plus de 100 millions de tests de laboratoire. La diffusion dans différentes publications du logo de l’entreprise, qui dit prêter main-forte aux fournisseurs de soins de santé pour diagnostiquer les maladies chez les Canadiens, tombe à point. Les chefs de gouvernement provinciaux et territoriaux sont réunis au nord du 60e parallèle notamment afin de jeter les bases de leur stratégie en vue de leur bras de fer avec Ottawa sur le transfert canadien en matière de santé.

Un an après l’adoption de la Stratégie canadienne de l’énergie, la société énergétique ATCO a consenti une subvention de 10 000 $ au Secrétariat du CF.

D’autre part, les chefs de gouvernement sont invités à participer, en marge des travaux officiels du CF, à une réception organisée par l’Association médicale canadienne, l’Association des pharmaciens du Canada ainsi que la Commission de la santé mentale du Canada. Le premier ministre du Québec Philippe Couillard n’y prendra pas part, a indiqué son porte-parole, Harold Fortin.

Le CF s’est distancé de cet événement tenu par des groupes de pression. « Ces événements ne se tiennent pas dans le cadre de la réunion des premiers ministres », a indiqué Kate Durand du gouvernement du Yukon. « Je ne suis pas au courant de qui participe à ces événements », a-t-elle ajouté.

Malaise

Le Parti québécois a exprimé son « malaise » quant aux « à-côtés plus “ glamour ” et de nature plus sociale commandités ». « Les citoyens sont en droit de s’attendre à ce que les dossiers traités par le CF le soient en toute impartialité et même en toute apparence d’impartialité. Sinon, toute orientation favorable à un des commanditaires sera sujette à interprétation », a fait valoir l’attachée de presse Valérie Chamula.

9 commentaires
  • Lina Trudel - Abonnée 21 juillet 2016 07 h 02

    Un niveau trop bas de culture politique

    Il va falloir rendre obligatoire, pour les politiciens, des cours d'éthique et de formation politique 101.

    Lamentable.

  • François Dugal - Inscrit 21 juillet 2016 07 h 06

    Le démocratie canadienne

    La démocratie canadienne traverse des heures de gloire grâce à l'implication de ses citoyen$.

  • Bernard Terreault - Abonné 21 juillet 2016 08 h 08

    Cheap !

    Ces "premiers ministres" méritent pleinement leurs titres de "provinciaux".

  • Pierre Valois - Abonné 21 juillet 2016 11 h 12

    Surpris?

    Quand on sait qui en a été l'instigateur, le PM Charest, on ne s'étonne pas que le Conseil de la Fédération fonctionne de la même façon que fonctionnait son parti...

    La confédération canadienne Y'a rien qui Labatt.

    Les buveurs de la Labatt et de ses produits, un peu plus nationalistes que les autres, pourraient peut-être faire un peu de broue en décidant de ne plus s'envoyer derrière la cravate cette bière fédéraliste.

    À une autre époque, la DOW avait pris une méchante débarque...pourquoi pas battre la LaBatt?

  • Lucien Cimon - Inscrit 21 juillet 2016 11 h 33

    C'est ça le lobbying cool?