Les conservateurs toujours plus riches que les libéraux

Le Parti libéral du Canada a peut-être dépensé plus que ses adversaires pendant la dernière campagne électorale, mais il a quand même amassé moins d’argent que la formation de Stephen Harper. Le parti de Justin Trudeau va mieux, mais il ne fait toujours pas le poids face au Parti conservateur.

Les rapports financiers annuels des principales formations politiques ont été rendus publics mardi par Élections Canada. On y apprend que le Parti libéral du Canada (PLC) a, en 2015, récolté 21,3 millions de dollars auprès de 93 426 donateurs. Il s’agit d’une amélioration spectaculaire des performances du PLC. Dans ses plus sombres années, à l’époque du chef Stéphane Dion, la formation avait récolté moins de 6 millions de dollars pendant l’année électorale de 2008 auprès d’à peine 31 000 donateurs. Même en 2011, la dernière année électorale, le parti avait eu une performance moitié moindre que celle des conservateurs, autant au chapitre de l’argent amassé (10 millions) que des donateurs (près de 50 000).

Tendance renversée ?

Si la performance est meilleure maintenant, elle ne fait quand même pas le poids face à celle du Parti conservateur. En 2015, ce dernier a amassé pas moins de 29 millions de dollars auprès de 118 253 donateurs. Cela fait des années que le PC trône au sommet de ce palmarès financier, autant en matière d’argent amassé que pour ce qui est du nombre de personnes ayant contribué à la caisse. La tendance serait peut-être sur le point d’être renversée. Pour les trois premiers mois de 2016, le Parti conservateur a eu 10 % moins de donateurs que le Parti libéral (32 500 contre presque 36 000).

Quant au Nouveau Parti démocratique, ses données ne sont toujours pas disponibles. Le parti a demandé à Élections Canada une prolongation jusqu’à la fin d’août, qu’il a obtenue. Le parti explique ce délai par le fait que l’équipe de comptabilité est réduite. Or, 2015 ayant été une année électorale, les transactions à retrouver et les déclarations à remplir ont été beaucoup plus nombreuses. Et le parti devait en même temps organiser son congrès bisannuel s’étant tenu au printemps. Le rapport du Bloc québécois était pour sa part toujours entre les mains d’Élections Canada et non disponible au moment d’écrire ces lignes.

Le PLC s’est vanté il y a quelques semaines d’avoir dépensé 43 millions de dollars pendant la campagne électorale de 2015, soit 1,2 million de plus que les conservateurs.

À voir en vidéo