Énergie Est: Couillard prend au sérieux les Premières Nations

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Philippe Couillard a rencontré le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, évalue comme « un élément important » et « très significatif » l’opposition des Premières Nations au projet d’oléoduc Énergie Est. Celui-ci était le sujet au coeur de la rencontre tenue jeudi entre M. Couillard et le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, venu vanter aux Québécois les mérites d’Énergie Est.

15 commentaires
  • Jean-Pierre Grisé - Abonné 16 juin 2016 11 h 30

    Encore des des belles paroles.

    Mais qu en est-il de se tenir debout comme les Premieres Nations et de consulter les citoyens du Québec par référendum s il le faut.

    • Patrick Daganaud - Abonné 17 juin 2016 05 h 39

      Opération couleuvre...

  • Claude Desmeules - Abonné 16 juin 2016 11 h 38

    Plusieurs types d'opposition ?

    Enfin! Notre bon premier ministre a entendu le message clair de l'opposition des Premières Nations à l'encontre du projet d'oléoduc d'Énergie Est en la qualifiant de très significative et importante.

    Il est dommage qu'il n'ait pas eu la même réaction à l'opposition des divers groupes environnementaux et d'une majorité des citoyens du Québec. Nous sommes en droit de se demander si notre bon premier ministre considère l'opposition de ces différents autres intervenants comme étant insignifiante et non importante ... L'important est qu'il prenne acte de toutes les oppositions au projet d'oléoduc et qu'il fasse preuve de cohérence s'il souhaite atteindre les objectifs du gouvernement quant à la diminution des GES.

  • Sylvain Rivest - Abonné 16 juin 2016 11 h 41

    ... et phil a mis ses patins

    --- Brad nous dit que: il s’agirait de construction neuve.

    Ben oui, des vieux tuyaux on en a déjà !!!

  • André Côté - Abonné 16 juin 2016 11 h 52

    Mi-figue, mi-raisin...

    Pendant que M. Couillard tient une position mi-figue mi-raisin au sujet du projet Énergie Est, ce qui pourrait laisser l'impression fausse qu'il s'y oppose, son ministre de l'énergie en vente les mérites. Qui croire? Est-ce une position astucieuse qui lui permet d'esquiver facilement les questions embarrassantes sur le sujet?

  • Joël da Silva - Inscrit 16 juin 2016 11 h 58

    des tuyaux tout neufs!

    Oh super, les québecois auront des tuyaux tout neufs! Mesurent-ils toute la chance qu'ils ont? L'excellent Brad nous convie à «brader» notre avenir.