Nomination pour André Boisclair

Photo: Peter McCabe La Presse canadienne André Boisclair

André Boisclair, l’ex-chef du Parti québécois (PQ), a été nommé président-directeur général de l’Institut de développement urbain du Québec (IDU-Québec), un organisme de lobbying qui représente les intérêts de l’industrie immobilière québécoise. L’Institut regroupe notamment des promoteurs, des développeurs et des gestionnaires immobiliers, ainsi que des investisseurs, des prêteurs et d’autres professionnels. Parmi les enjeux prioritaires définis par l’Institut dans son mandat de représentation auprès des pouvoirs publics, on note « une fiscalité concurrentielle », « un processus d’approbation des projets efficace et rapide » et « des infrastructures de qualité », entre autres. Les membres de l’IDU-Québec, parmi lesquels on retrouve des géants québécois de l’immobilier tels Ivanhoé Cambridge, Cadillac Fairview et autres, possèdent collectivement quelque 30 milliards de dollars d’actifs au Québec. Sous sa direction, le Parti québécois avait subi une cinglante défaite en 2007, alors qu’il avait été relégué au rang de deuxième groupe d’opposition, derrière l’Action démocratique (ADQ) de Mario Dumont. Il avait démissionné de ses postes de chef et de député à la suite de fortes contestations internes au PQ dans les mois ayant suivi sa défaite. Depuis ce temps, il a occupé diverses fonctions dans le secteur privé dans les domaines de l’enseignement, du conseil et des relations publiques.

1 commentaire
  • Patrick Daganaud - Abonné 10 juin 2016 16 h 34

    Le recyclage des politiques

    Quand, ayant voulu conduire une nation, tu passes à sa marchandisation et à celle de son peuple, c'est que ta construction, même échouée, est de la nature même de l'exploitation.

    C'est le cas de presque tous les recyclés de la politique québécoise, toutes couleurs confondues, et cela nous dit, petit peuple que nous sommes aux yeux de ses « leaders », qu'ils nous voient et nous ont toujours vus comme du menu fretin.

    Cela nous dit aussi leur essence et leur âme et nous indique la géométrie variable de leur moralité.