Maxime Bernier se lance dans la course

Ottawa — Maxime Bernier a confirmé, jeudi, son intention de briguer la direction du Parti conservateur du Canada. Il est le second candidat à se lancer officiellement dans la course après la députée ontarienne Kellie Leitch, qui a annoncé sa candidature mercredi.

M. Bernier pourrait bien être l’unique prétendant québécois à la succession de Stephen Harper. Le Québec est la seule province où la formation politique a augmenté son nombre de sièges lors des dernières élections.

Maxime Bernier a entamé sa carrière sur la scène politique fédérale en 2006 alors que les conservateurs tentaient de remédier à leur incapacité à faire élire au moins un député au Québec lors du scrutin de 2004. M. Bernier avait remporté sa circonscription de la Beauce avec 67 % des voix cette année-là et a toujours été réélu aisément depuis.

Les conservateurs choisiront un nouveau chef le 27 mai 2017.

2 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 7 avril 2016 16 h 59

    Un appui conditionnel!

    Moi qui connais et aime la Beauce et les Beaucerons, je devrais l'appuyer, mais à deux conditions: la première, réalisable, que notre Maxime s'engage à distribuer un Jos Louis à tous les Canadiens, Québécois inclus; ces petits gâteaux ne sont-il pas originaires de la Beauce? La seconde, sans aucun doute beaucoup plus difficile à réaliser, que son ex, la jolie Julie, fasse partie de sa campagne à la direction conservatrice. Mais j'ai confiance. Pour un authentique Jarret Noir, rien n'est impossible... Bonne chance à l'homme de Saint-Georges!


    M.L.

  • Pierre Asselin - Abonné 7 avril 2016 22 h 13

    Course !!!!

    Si Maxime peut se perdre dans sa course et ne plus revenir . Le jogging , c'est sa force ......