Les politiciens poussent la blague en ce jour du poisson d’avril

La chef conservatrice  Rona Ambrose a publié une annonce d’Airbnb offrant de louer Stornoway, la résidence officielle du leader de l’opposition.
Photo: Capture d'écran La chef conservatrice  Rona Ambrose a publié une annonce d’Airbnb offrant de louer Stornoway, la résidence officielle du leader de l’opposition.

Une fois l’an, les politiciens sur la colline du Parlement à Ottawa laissent transparaître leur humour et tentent de surprendre les électeurs avec des blagues du Poisson d’avril.

Le chef du Nouveau parti démocratique, Thomas Mulcair, a ainsi publié une photo sur Twitter le montrant le visage couvert de crème à raser, prêt à se départir de sa célèbre barbe.

 

M. Mulcair n’a cependant pas été le seul à blaguer vendredi.

La chef conservatrice par intérim, Rona Ambrose, a publié une fausse annonce d’Airbnb offrant de louer Stornoway, la résidence officielle du leader de l’opposition.

 

La ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, a quant à elle transmis une annonce en son nom, indiquant que des chèvres brouteraient le gazon devant le parlement dans le cadre du plan vert du gouvernement libéral.

 

Les blagues du 1er avril sont souvent craintes par les entreprises médiatiques, et certains journalistes politiques se sont fait prendre par le passé. Mais certains médias choisissent de s’amuser eux aussi.

Le Huffington Post Canada a ainsi publié une fausse nouvelle sur son site annonçant une nouvelle collection de vêtements signés Justin Trudeau: «une collection de chemises blanches aux manches pré-retroussées», créée par le premier ministre lui-même pour «l’homme moderne qui ne craint pas d’afficher son féminisme».

Cet article peut être consulté sur la nouvelle plateforme d'information du Devoir.