Mario Beaulieu renonce à briguer la direction du Bloc

Ottawa — Quelques jours à peine après avoir suggéré qu’il pourrait être tenté par un retour comme chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu signale qu’il ne sera finalement pas de la course. L’ancien leader de la formation indépendantiste n’a pas expliqué en détail les raisons ayant guidé sa décision, se contentant de plaider qu’il souhaitait se consacrer « entièrement » à la campagne de la promotion de l’indépendance. « Je pense que si on veut vraiment qu’il y ait une campagne qui se fasse dans tous les comtés du Québec, ça prend énormément d’énergie, et je pense que je vais être plus utile [en me consacrant vraiment] à cette tâche-là », a-t-il dit en point de presse au Parlement, vendredi. Un peu plus tôt cette semaine, M. Beaulieu soutenait que sa réflexion n’était « pas terminée » lorsqu’il avait été questionné sur la course à la direction. Il n’a pas précisé vendredi ce qui avait fait pencher la balance au cours des dernières heures. Le député de La Pointe-de-l’Île a fait sa mise au point pour éviter de causer une distraction à la veille du conseil général du Bloc québécois, qui se tient ce samedi à Trois-Rivières.