Les Trudeau emménageront à Rideau Cottage

Le premier ministre désigné, Justin Trudeau, et sa famille ne poseront pas tout de suite leurs valises au 24, promenade Sussex.

Ils résideront « jusqu’à nouvel ordre » à Rideau Cottage, une maison patrimoniale située sur les terrains de Rideau Hall, la résidence officielle du gouverneur général du Canada, a indiqué lundi le Parti libéral du Canada (PLC).

La décision sera réévaluée une fois que tous les détails auront été communiqués à M. Trudeau par les fonctionnaires s’occupant du dossier, a précisé la formation politique par voie de communiqué.

En théorie, la famille aurait dû s’installer dans la résidence surplombant la rivière des Outaouais, mais le changement de garde à Ottawa est apparu comme un moment propice pour procéder aux travaux de rénovation majeurs que doit subir la résidence.

Déjà en 2008, un rapport du Bureau du vérificateur général du Canada évaluait à 10 millions de dollars le montant nécessaire pour retaper le 24, promenade Sussex, une demeure construite en 1868.

Il faudrait notamment retirer les matériaux toxiques comme l’amiante, ouvrir les plafonds et les murs intérieurs de la résidence pour y installer de nouvelles conduites d’air et installer un système de gicleurs d’incendie, spécifiait le document.

À l’époque, on estimait qu’il faudrait compter entre 12 et 15 mois pour mener les travaux à terme.

La maison du 24, promenade Sussex est une propriété de l’État. Transformée en résidence officielle du premier ministre canadien en 1950, elle est gérée par la Commission de la capitale nationale (CCN) depuis 1986.

Les derniers travaux d’envergure effectués à la résidence, où Justin Trudeau a été élevé avec ses deux frères alors que son père, Pierre Elliott Trudeau, dirigeait le pays, remontent au moment de son acquisition par le gouvernement.

« La Commission de la capitale nationale estime qu’il est devenu urgent de procéder à la réfection de la résidence du premier ministre du Canada », écrivait en 2008 dans son rapport la vérificatrice générale de l’époque, Sheila Fraser.

Justin Trudeau et sa famille habitaient depuis environ deux ans une maison louée du quartier huppé de Rockcliffe, à Ottawa. La demeure a été vendue récemment. Leur déménagement à Rideau Cottage, qui fut traditionnellement le lieu de résidence du secrétaire du gouverneur général, était en cours lundi.

1 commentaire
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 27 octobre 2015 08 h 33

    24 Sussex

    Je comprends que Harper ait voulu s'accrocher à ce symbole du 24 Sussex au point de nuire à sa santé et celle de sa femme pour y vivre; les symboles étaient super important pour le bonhomme. Nous n’avons qu’à nous remémorer les «Royal» surimposés tout partout et les portraits de la Reine à tous les détours de corridors aux établissements fédéraux. Mais… le p’tit nouveau ? C’est «lui» le symbole !

    Il peut demeurer où il veut, le «symbole» est mobile, il est dans ses bottines.

    Contrairement aux Américains, qui adulent la «Présidence» peu importe le personnage qui l’incarne; ici, notre Premier ministre «est» le message. On change le Premier ministre, on change le message.

    Obama ou son remplaçant ne pourra jamais dire «We’re back» parce que leur «position» ne change jamais. La Présidence américaine ne pourra jamais «revenir» d’une position qu’elle n’a jamais quittée; ce que «nous» nous pouvons faire. Est-ce un bien, est-ce un mal, le débat reste ouvert. Mais personne ne pourra dire que nous sommes «inflexible». Dure à suivre peut-être, mais pas rigides.

    Des édifices gouvernementaux on en a des centaines, une de plus ou de moins… aussi bien «plus», tant qu’à y être; ça peut pas nuire. On dit qu’il n’y a pas de réceptions officielles à cet endroit et pour cause, j’y ferais même pas du camping ! Mais une fois renippée, pourquoi pas.

    PL