La FTQ boude le bloc malgré sa remontée

Le chef bloquiste Gilles Duceppe a décoché une flèche à l’endroit de son ancien allié syndical, la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), remettant en question l’efficacité de sa stratégie anti-Harper. En entrevue, le secrétaire général de l’organisation syndicale, Serge Cadieux, a déclaré qu’il ne voyait pas le besoin d’adapter sa stratégie électorale anticonservatrice à la suite de la dégringolade des néodémocrates dans les sondages au Québec. Pas question, donc, de revenir avec l’allié traditionnel, le Bloc québécois, même si la formation semble avoir quelque peu repris du poil de la bête, aidée par l’enjeu du niqab et la prestation de son chef aux deux débats en français, a indiqué M. Cadieux. « C’est son problème, ce n’est pas le mien », a simplement commenté M. Duceppe lors d’un arrêt de campagne en Montérégie, jeudi matin. « Je ne suis pas sûr que sa stratégie fonctionne très bien », a-t-il ensuite lâché en marge de son point de presse sur la relève agricole. « Vous verrez, je pense qu’on aura des résultats le 19 octobre. Moi, je suis très confiant. Notre stratégie, la bonne, c’est la nôtre », a conclu le chef bloquiste.

La FTQ boude le Bloc malgré sa remontée



À voir en vidéo